Aide par téléphone

Stéphanie Béliveau

Stéphanie Béliveau est née à Québec en 1966. Elle s’est fait connaître au cours des dernières années par une série d’expositions qui lui ont valu un succès d’estime et un succès critique soulignant le sérieux de sa démarche ainsi que l’originalité et la qualité de son langage plastique.

Après avoir terminé un baccalauréat à l’Université Concordia avec le premier prix dans la catégorie dessin et peinture, elle obtient une bourse du FCAR pour s’inscrire en maîtrise à l’Université du Québec à Montréal, qu’elle termine en 1993.

Premier solo remarqué: Sur la terre battue (Galerie Clark, 1995). La carrière de Stéphanie Béliveau prend réellement son envol avec une participation à l’événement Artifice 96 (Centre Saidye Bronfman, 1996) suivie d’une exposition solo intitulée Peintures primaires (Galerie Trois Points, 1996). À cette occasion, des critiques exceptionnelles attirent l’attention du milieu, du public et de quelques collectionneurs sur son travail. Elle remporte l’année suivante le prix Pierre-Ayot pour la relève en arts visuels.

D’autres expositions solos suivront et confirmeront la trajectoire très personnelle et sans concession de l’artiste: La chambre des plâtres (Galerie Trois Points, 1999), Dessins et contrastes (Galerie Trois Points, 2000), Peintures d’être (Maison de la culture Côte-des-Neiges, 2003), Figures archaïques (Galerie Simon Blais, 2004), Thirteen Quiet Figures (Gallery Bjornson Kajiwara, 2005), À mains nues (Galerie 67, 2005), Dessins d’humeurs (Galerie Simon Blais, 2006), et De l’intimité au réel (Centre d’exposition de Baie-Saint-Paul, 2008).

Elle participera également à de multiples expositions de groupe: Espaces parallèles (Didactart, 1995), Eight Montreal Artists in Prague (Prague, 1997), Acquisitions 1996-97 (Musée national des beaux-arts du Québec), Acquisitions 1997-98 (Musée national des beaux-arts du Québec), Intersections Montréal-Toronto (Montréal et Toronto, 2000), Événement Tchékhov (Galerie Plein sud, 2001), Retour sur les Prix Pierre-Ayot et Louis-Comtois (Maison de la culture Côte-des-Neiges, 2003), Regard sur les prix Pierre-Ayot et Louis-Comtois (exposition itinérante du Conseil des arts de Montréal, 2004), The Drawing Room (Galerie Bjorson Kajiwara, 2005), Mille lieux de peinture (Librairie de Morges à Lausanne en Suisse, 2005).

})

Restez informés!

Inscrivez-vous à notre infolettre et ne manquez pas les plus récentes oeuvres présentées!

 Français  
 English