Aide par téléphone

Jean-Paul Jérome

Né en 1928 à Montréal, décédé en 2004, Jean-Paul Jérôme manifeste, bien avant d’avoir été admis à l’école primaire, des dons pour le dessin et la peinture, talents qui alimenteront bientôt une passion aussi profonde que permanente.

C’est ce qui l’amène à être admis à l’École des beaux-arts de Montréal où de 1945 à 1952, il apprend notamment à maîtriser les techniques régissant l’art de la fresque, sous la direction de Stanley Cosgrove.

Jean-Paul Jérôme est principalement connu pour ses peintures mais travaille également le dessin notamment le pastel et l’encre sur papier. Son travail se justifie à partir de notions issues de la géométrie, postulats qui, par le dénuement qu’ils impliquent, mènent à la création d’atmosphères qui sous-tend un contrôle plastique absolu.

Après avoir travaillé à Radio Canada comme accessoiriste décorateur, il fait la rencontre de Belzile, Toupin et Jauran (alias Rodolphe de Repentigny) et forme avec eux le groupe des Plasticiens entre 1951 à 1955. En février 1955 le manifeste du groupe dont il est co-signataire est publié.

Son travail est exposé à travers le Canada et a notamment eu une exposition solo au musée des beaux arts de Montréal. Le travail de Jean-Paul Jérôme fait partie de nombreuse collection privée et corporative comme le Musée des beaux-arts de Montréal, le Musée des beaux-arts du Canada, le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée national des beaux-arts du Québec, le  Musée d’art de Joliette, la collection de Loto-Québec, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke, le Musée régional de Rimouski, le Musée du Bas-Saint-Laurent, la collection de l’Université de Montréal et de l’Université de Sherbrooke

« Toute ma vie, j’ai aimé la pureté de la forme, la résonnance
de la couleur » se plaisait-il à répéter.

})

Restez informés!

Inscrivez-vous à notre infolettre et ne manquez pas les plus récentes oeuvres présentées!

 Français  
 English