Aide par téléphone

BGL

Le collectif a été formé en 1996

Les trois artistes résident et travaillent à Québec

Connu pour ses œuvres impertinentes, critiques et explosives, le collectif BGL réalise des installations in situ autoréférentielles qui prennent possession de l’espace et interagissent avec son architecture. Les œuvres qui en résultent entretiennent un rapport direct avec la culture contemporaine, mais aussi avec la nostalgie du passé. Les panneaux de signalisation, produits alimentaires ou clichés urbains s’y retrouvent transposés et chaque fois réinterprétés. Le trio poursuit toujours son investigation sur les aléas de notre relation avec la nature et la société de consommation. On y devine les transformations du paysage canadien sous son aspect actuel, la lutte entre l’environnement naturel et artificiel. Leur travail suscite chez le spectateur une conscience aiguë d’une culture qui, dans les yeux de BGL, consomme, jette, et gaspille. Cette obsession se répète dans la démarche artistique du collectif qui récupère et réutilise des matériaux pour les agencer à nouveau et les remettre en contexte dans la galerie. Certaines de leurs expositions majeures ont par exemple recréés une fabrique d’arbres décoratifs saisonniers, un feu de joie ou un marché aux puces, dans lesquels des matériaux glanés ici et là s’associaient à une forme de sculpture unique pour donner lieu à de multiples potentialités.

BGL s’est formé alors que les trois artistes—Jasmin Bilodeau, Sébastien Giguère et Nicolas Laverdière—étaient encore étudiants à l’Université Laval (Québec). Depuis maintenant près de vingt-ans, le collectif se manifeste et s’exprime que ce soit de façon spontanée ou bien dans le contexte d’installations et performances faisant partie d’expositions solo ou de groupe. Au cours des dernières années, BGL a été invité par diverses institutions telles que la première édition de la Bienal del fin del mundo (Ushuaia, Argentine), le Musée d’art contemporain de Montréal; le Musée d’art moderne de Lille Métropole (en France), Mercer Union (Toronto) Hart House, (Toronto) la Biennale de la Havane (Cuba) et la Biennale de Montréal. Plus récemment, BGL a encore surpris son public avec son installation Fancy Canada prévue pour Oh Canada!, une exposition de groupe à MASS MoCA (Massachussetts). Dans la dernière année, BGL a également été un invité du programme de sculpture en résidence Louis Odette Sculptor-in-Residence de York University (Toronto). Récemment, parmi les expositions individuelles notables du trio figurent la Nuit Blanche d’Alberta, New Sellution à Diaz Contemporary (Toronto), Cultiver son jardin à la galerie de l’UQAM, Marshmallow, Cauldron + Fire à la Vancouver Art Gallery, Le discours des éléments à la Galerie Nationale du Canada etc. Le trio BGL a été reconnu par le Conseil des Arts du Canada ainsi que par le Conseil des arts et des lettres du Québec à plusieurs reprises et a été finaliste du Sobey Art Award. Leurs œuvres se retrouvent dans maintes collections privées et publiques telles que celles du Musée National des beaux-arts du Québec, le Musée des beaux-arts de Montréal et le Musée des beaux-arts du Canada. BGL a été sélectionné pour représenter le Canada à la Biennale de Venise en 2015.

})

Restez informés!

Inscrivez-vous à notre infolettre et ne manquez pas les plus récentes oeuvres présentées!

 Français  
 English