Aide par téléphone

Alfred Pellan

Né en 1906 à Québec et décédé à Montréal en 1988.

Pellan entre en 1921 à l’École des beaux-arts de Québec où il obtient tous les premiers prix. Au terme de ses études, il obtient pour étudier à Paris. En 1926, il s’inscrit à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Il fréquente ensuite les ateliers Colarossi et de la Grande Chaumière. Il découvre le travail de Picasso, Bonnard, Matisse, Modigliani, Miro et Ernst. Il assimile tout et en fait une synthèse personnelle où se marient la virtuosité du dessinateur et la puissance du coloriste.

En 1940, au début de la seconde guerre mondiale, Pellan doit quitter la France. Il expose alors à Québec et à Montréal de nombreux dessins et tableaux réalisés durant sa période parisienne. Le mouvement de renouveau dans les arts déjà amorcé prend son élan.

En parallèle avec son enseignement aux Beaux-arts, Pellan poursuit sa carrière de peintre.Dans une large part de son œuvre, Pellan a célébré de mille façons la vie sous toutes ses formes : tantôt à travers une glorification de la femme éternelle, source de vie; ou alors à travers une mise en scène de la nature; et encore dans la représentation d’animaux. Au moyen d’un langage plastique imprégné de la magie de la couleur, Pellan a composé un hymne à la vie.

})

Restez informés!

Inscrivez-vous à notre infolettre et ne manquez pas les plus récentes oeuvres présentées!

 Français  
 English